Campus-chat, parce que les Intelligences s'attirent et s'activent!

Imaginez-vous avec un Diplôme étranger...Campus-chat est la pour vous aider !

Bienvenue a toutes et a tous, vous êtes sur www.campus-chat.com, dans votre espace bourses d'étude étrangères : notre service fournit informations, conseils et assistance nécessaire a l'obtention d'admission et de bourses étrangères; nous intervenons également dans l'organisation de concours pour l'obtention de bourse d'étude étrangères.

Contactez-nous

ETUDIER EN EUROPE



01.
ETUDIER EN FRANCE

Pour son action à l’international en faveur des étudiants étrangers, le ministère des affaires étrangères s’appuie sur Campus France, opérateur au service de la promotion de l’enseignement supérieur français et de l’accueil des étudiants étrangers. Les demandes de bourses d'études en France sont gérées par le CNOUS (Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires):
Bourses du second degré et des premier et deuxième cycles universitaires: En règle générale (il existe des exceptions !), jusqu'à la fin du second cycle universitaire, les bourses sont attribuées par le Ministère de l'Éducation Nationale.Bourses du troisième cycle:En règle générale (il existe des exceptions!), les bourses du troisième cycle sont attribuées par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Pour obtenir des informations sur les aides financières possibles,contactez-nous par E-mail: bourse@campus-chat.com. Bourses attribuées par d'autres organismes:La Fondation de France attribue aussi des bourses d'études particulières, destinées à des étudiants, mais aussi à toute personne désireuse de reprendre des études pour réaliser un projet. Sont concernés Français, Etrangers résidant en France et Etrangers voulant étudier en France. L'attribution de ces bourses reste cependant très sélective et les candidats doivent présenter des dossiers convaincants.

04.
ETUDIER EN RUSSIE

Envie d'y étudier? La Russie met à la disposition des Etudiants un certain nombre de Bourses d’Etudes. Les boursiers bénéficient de la gratuité des soins médicaux et sont exonérés des droits d’Inscription à l’université. La date du retrait des dossiers de candidatures auprès du service des Bourses et Stage de la direction de la Formation des Cadres est fixée entre le mois de Janvier et le mois de Mars de chaque année. La date limite de dépôt des dossiers est le 15 avril. Chaque année depuis 3ans, la Russie invite 15 000 étrangers à étudier gratuitement dans ses universités. Plus de 400 établissements du pays participent à ce programme.

7.
ETUDIER EN NORVEGE

Les établissements d’enseignement supérieur norvégiens sont ouverts aux étudiants qualifiés venus du monde entier. Plus de 10 000 étudiants de nationalité étrangère y sont actuellement inscrits. Certaines universités et écoles supérieures proposent des programmes d’enseignement conçus spécifiquement à leur intention. Les cours sont alors dispensés en anglais, et ils ne requièrent pas de la part des participants de permis de résidence permanente.Les étudiants étrangers qui souhaitent être admis dans un établissement norvégien sont soumis aux mêmes exigences que les étudiants norvégiens. Les conditions requises varient selon le pays dans lequel l'intéressé a effectué sa scolarité primaire et secondaire. D’une façon générale, un diplôme de niveau baccalauréat est nécessaire. Des conditions spécifiques peuvent en outre être posées pour des matières précises. Il est possible, dans certains cas, d’inclure dans la qualification présentée en vue de l’admission dans le cursus norvégien, une compétence non formalisée par un diplôme, ou une expérience professionnelle. Les étudiants qui souhaitent suivre un cursus de haut niveau sanctionné par un diplôme doivent satisfaire aux exigences en termes d’équivalence des études universitaires antérieures.

02.
ETUDIER AU ROYAUME-UNI

Parce que le système éducatif du Royaume-Uni est mondialement réputé, posséder un diplôme britannique se révèle une réelle valeur ajoutée pour votre CV. Du rythme effréné de Londres à la sérénité de la mer de Cornouailles, du centre historique d’Edimbourg aux fans de foot de Liverpool... Quel que soit le lieu où vous voulez aller, le Royaume-Uni est l’endroit idéal pour poursuivre vos études. Étudier au Royaume-Uni est une réelle opportunité pour les ressortissants étrangers : universités prestigieuses (Cambridge, Oxford), écoles de renom (London School of Economics, UCL), enseignement de qualité et vie étudiante animée font du pays une destination de choix. De nombreuses écoles et universités britanniques figurent aux premières places du classement mondial des meilleures universités .Pour intégrer une université ou un établissement d'enseignement supérieur auRoyaume-Uni, il est tout d'abord nécessaire d'être titulaire d'un diplôme du secondaire équivalent au « GCEA levels » (égal au baccalauréat). Une bonne maîtrise de la langue anglaise est exigée.La sélection est sévère car les demandes d’inscription sont supérieures au nombre de place disponibles. Les universités peuvent également choisir elles-mêmes leurs étudiants sur dossier, accentuant un peu plus la concurrence parmi les candidats. Etudier au R-U vous ouvrira les portes d’un monde de forte créativité solidement ancré dans l’histoire et la tradition

05.
ETUDIER EN SUISSE

Se fondant sur l’article 3 de la loi fédérale du 19 juin 1987 concernant l’attribution de bourses à des étudiants étrangers en Suisse, la Confédération suisse offre un certain nombre de bourses. Cette offre est réservée à de jeunes diplômés marocains ayant effectué des études brillantes. Un total de 15 à 25 bourses, sont mises à la disposition d’un groupe de huit pays africains, dont le Maroc. Elles sont destinées en premier lieu aux étudiants qui souhaitent effectuer un séjour de recherche après la fin de leurs études, et non à ceux qui désirent obtenir un premier diplôme universitaire en Suisse, ni un master.

8.
ETUDIER AU PAYS-BAS

Les Pays-Bas ont toujours été l'un des pays les plus tournés vers l'international et le monde anglo-saxon. Ils sont aujourd'hui la première nation non anglophone en terme de formations proposées en anglais, alors que près de 90% de la population étudiante le parle couramment.Étudier aux Pays-Bas, c'est vivre dans un environnement à la fois multiculturel mais pourtant bien unique ! Si vous décidez de faire vos études aux Pays-Bas, vous n’aurez pas beaucoup de mal à vous intégrer dans ce pays dynamique et cosmopolite. En tant qu’étranger, vous êtes le bienvenu. Territoire conquis sur la mer et où l’eau est omniprésente, vous découvrirez que les néerlandais savent très bien gérer les ressources naturelles. C’est un pays de culture européenne ancienne, celui de la peinture du XVIIème et de Vincent Van Gogh mais aussi le pays de la floriculture qui représente un des secteurs économiques importants du pays. Au quotidien, Vous vous déplacerez sans peine en vélo car les aménagements cyclables sont omniprésents. Les champs d’études les plus prisées sont l’économie, les sciences humaines et sociales, l’ingénierie, les langues et la culture. Les méthodes d’enseignement sont assez interactives et, en dehors du néerlandais, l’anglais y est pratiqué comme nulle part ailleurs, d’où un très large panel d’études anglophones.

03.
ETUDIER EN ALLEMAGNE

Étudier en Allemagne est une grande chance non seulement pour les européens, mais aussi pour les étudiants partout dans le monde. Ils peuvent bénéficier d'un système éducatif de haute qualité, apprendre une nouvelle langue et acquérir l'expérience de ce pays intéressant. Peu importe si l'on passe ses études entières en Allemagne ou est simplement intéressé par un terme à l’étranger; L'Allemagne compte plus de 320 établissements d'enseignement supérieur répartis dans tous le pays et quiconque veut faire des études supérieures en Allemagne a le choix entre les universités, les universités techniques, les Fachhochschulen (ou plus récemment appelées Hochschulen), les écoles supérieures des Beaux-arts et les écoles supérieures de musique. Dans les universités, vous pouvez étudier toutes les disciplines telles que, par exemple, la médecine, les sciences de la nature, les sciences de l'ingénieur, les lettres et sciences humaines, le droit, les sciences économiques, les sciences sociales, les sciences agronomiques. Les études et la recherche étant traditionnellement fortement liées dans les univeristés allemandes, un travail scientifique rigoureux est nécessaire. Les universités et le diplôme d’études supérieures obtenu sont bien connus partout dans le monde et montrent au futur employeur que l’étudiant a eu une éducation de base solide avec en plus d’autres connaissances.

06.
ETUDIER EN BELGIQUE

Bruxelles, une ville étudiante très active. Situé en plein cœur de l’Europe occidentale, le Royaume de Belgique est un pays multilingue - on y parle français, allemand et néerlandais - et multiculturel.Parce qu’il offre des formations supérieures de qualité et à un coût moindre, les étudiants internationaux plébiscitent de plus en plus les cursus de l’enseignement supérieur belge. La Belgique accueille chaque année plus de 5 000 étudiants qui choisissent ce pays pour s’expatrier. Bruges, Bruxelles, Anvers… sont autant de villes attrayantes pour leur côté culturel et tendance.

9.
ETUDIER EN SUEDE

Système social souvent cité en modèle, beauté des paysages, culture du respect d’autrui et du bien être… la Suède a beaucoup à offrir. L’éducation est au fondement du système social suédois. Tous les citoyens doivent avoir accès à un enseignement gratuit, et de qualité équivalente, quels que soient leurs revenus. La gratuité de l’enseignement pour tous est inscrite dans la loi, et est effective de la maternelle jusqu’à la fin des études supérieures. Pour être admis dans l'enseignement supérieur en Suède, les étudiants doivent tout d'abord répondre aux conditions d'admission générales communes à tous les programmes et, ensuite, aux conditions d'admissions spécifiques imposées par les universités et les autres établissements de l'enseignement supérieur.Les conditions spécifiques varient selon les études choisies. Par exemple, un ou plusieurs des critères suivants s'appliquent : (1)les résultats scolaires, (2) les résultats au test d'aptitude à fréquenter l'enseignement universitaire (test national non obligatoire commun à tous les établissements de l'enseignement supérieur), ou un test spécial (interviews,...), (4) une formation ou une expérience professionnelle.La responsabilité de l'admission et de la sélection des étudiants incombent aux établissements eux-mêmes.Une chose qui peut surprendre les étudiants étrangers est la simplicité des relations entre étudiants et professeurs.